Réhausse pour travail en hauteur

Pour certains travaux, le plan de travail de la TABL’ATOU est trop bas.

Une solution différente du plateau monté sur servantes évoqué dans cette rubrique, permet aussi de travailler à bonne hauteur. Elle consiste à réaliser un bâti qui, composé de 2 jambages, s’enfourche sur les profilés des cadres.
Il se bloque, à toute hauteur, par 4 boulons et écrous, sans oublier les rondelles,  offant ainsi un réglage facile en hauteur pour répondre à des intervenants de grandeur différente.

On peut envisager de spécialiser le dispositif pour, par exemple, un support vertical de perceuse ou pour un plateau de défonçage sous table.
Aussi, les jambages seront décalés en fonction de l’utilisation projetée.
A souligner que la perceuse placée sur la TABL’ATOU permet de ne pas être gêné par la proximité de murs et de travailler ainsi des grandes longueurs en bénéficiant des supports des 2 servantes.
De même, pour la défonceuse sous table, la construction d’un meuble spécifique est évitée, bénéficiant ainsi d’un gain de place.

Le bâti est une base qui doit êtrerenforcée par un plateau dont les dimensions sont en fonction des utilisations envisagées. Il est bon de prévoir sur les contours un débord de 5 cm  pour fixer, par serrage, des accessoires comme un petit étau, ou permettre, avec des dispositifs du commerce, la mise à l’horizontale d’une perceuse (disque lapidaire, découpeur, lustreur …)

Par contre, s’ il est envisagé d’exploiter un plateau de défonçage sous table, il est souhaitable d’installer un plateau avec bandes en extrémités qui serviront de support au plateau et dégageront la défonceuse. Elle est à positionner à l’intérieur du cadre sans traverse (accès facile, déplacement vertical libre).

Il est possible d’utiliser les serre-joints horizontaux en créant des trous de 20 mm, de préférence à la défonceuse pour la verticalité, soit sur le plateau basique ou sur celui de la table de défonçage.

Celle-ci devient polyvalente et peut même, en incluant des inserts à visser ou tout autre moyen (boulons), recevoir par exemple le support vertical de perceuse ou d’autres machines comme un mini-tour.

Cette réalisation dépendant du besoin et de la créativité de chacun, il n’est pas possible de donner des mesures précises ; seules sont possibles les dimensions des jambages constituant la base.

Quelques croquis pour déterminer notamment le positionnement des trous des jambages. Le doublement décalé de ceux-ci offre un espacement de réglage de 60 mm environ.

Place à la créativité, drogue merveilleuse.
Si vous réalisez cette réhausse, un commentaire de votre part, en bas de page, serait apprécié par tous.
Merci d’avance.

Réhausse de la hauteur de travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *